logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Phil Meyer

Peintre, sculpteur

Artiste sculpteur et peintre Phil Meyer pour ArtCore

Vente – Location – Commande

#sculptures #bois #peintures #corps #toiles #tableaux

Intéressé(e) par une oeuvre ? Une demande particulière ? Besoin d’informations ?

CONTACTEZ-NOUS !

À propos…

L’identité d’artiste de Phil s’est construite autour de l’instabilité émotionnelle, de la matière et du protéiformisme créateur.
Au cours de ses différentes formations, l’artiste a trouvé le goût de l’autre et rencontré le bois. Matériau organique, par lequel il cherche à s’exprimer régulièrement.
Il y trouve l’expression de l’Autre, et plus encore de lui-même. Il s’inspire de l’Homme, de son point de rupture, de sa tension et sa tentation, afin d’y retrouver l’évasion, la perfection du mouvement, de l’instant.
Phil questionne l’épanchement, le lâché-prise de ses tiraillements.
En investissant ses émotions, il recherche ce point de tension et d’équilibre parfait : le « Perfectum », cet instant sublimé par tous les possibles.
Il en explore la sublimation de soi, de nous, de lui, du corps, de son travail et son mouvement.
Construire et déconstruire, véritable leitmotiv, Phil Meyer met à nu l’ambivalence d’une force fragile. Émanent de l’oeuvre achevée (sculptée ou peinte) puissance et douceur, sensualité et rugosité.
Les corps se composent dans une luminosité sensuelle.
A l’instar de sa sculpture, l’artiste cherche à interroger le corps par la couleur.
Figuratif, dans une esthétique post-moderne, le travail du corps s’exprime à travers la gouache ou l’acrylique, le bois et la résine. La recherche du volume, de la matière, est l’obsession générale de sa création.
Pour que ressorte de l’oeuvre, le mouvement et l’émotion. L’impression vitale.

Peintures

Léo, par Phil Meyer, ArtCore

Léo

89 x 116 cm

Gouache sur toile

Judith par Phil Meyer, ArtCore

Judith

Judith est une reine, une princesse, une marchande. Elle est celle qui séduit et gagne. Holopherne ne pourra pas le nier. Elle protège et se bat pour elle, sa cause, sa culture, sa nation. Elle est celle qui ira et verra le monstre, s’utilisant elle-même, avec sa nature humaine, son pouvoir. Elle n’appartient à personne, à l’exception d’elle-même. Elle est l’inconnue s’élevant. Une femme. Judith est une reine.

160 x 120 cm

Gouache sur toile, or, 2016

Ehéhé par Phil Meyer, ArtCore

Ehéhé

Construire, déconstruire, reconstruire. User de la couleur pour transformer le figuratif en une mappemonde, un paysage plus ou moins abstrait. Sculpter pour raccrocher le regard. Permettre de voir sous des angles différents. Destructurer le corps, fragmenter par les lignes, les formes géométriques. Et laisser l’imagination se créer une histoire.

170 x 120 cm
Technique mixte, Contre-plaqué,
Sculpture & Gouache, 2016

Elle danse par Phil Meyer, ArtCore

Elle danse

Elle, elle danse.
Contrepointe du bain, elle s’affiche, elle. Prête à s’élancer, se montrer. Du déséquilibre général, de la tangente dorée naît son mouvement, le calme
intérieur précédant. Le collier est là.

160 x 120 cm
Acrylique sur toile, or, 2016

Nubere par Phil Meyer, ArtCore

Nubere

Nubere [nubere] V. latin : voiler ; Se marier. Ne pas renoncer à sa feminité, à ce corps qui semble perturber l’autre. Ne renoncer ni à montrer sa peau, ni au symbole qu’est la poitrine dans une culture patriarcale, où l’on se doit de tout cacher. En noir et blanc, cette série critique une vision du monde généralement binaire et sans demi-mesure. Sa chevelure cuivrée, flamboyante marque la rupture dans ce monde binaire. Fière de ce pouvoir enfin retrouvé. Un corps féminin. Une femme.

100 x 100 cm
Peinture sur toile, encre, gesso, feuilles de cuivre, 2017

Basiare, peinture de Phil Meyer, ArtCore

Basiare

Bāsĭāre mot latin : le baiser donné aux personnes respectées, telles que le père.
Basiare. A l’origine, le baiser du respect, puis simplement embrasser, serrer. Tenir contre soi.
Montrer du respect, est-ce s’incliner
devant un autre?

100 x 100 cm
Peinture sur toile, gesso, encre,
feuilles de cuivre, 2018

Exspecto, Phil Meyer, ArtCore

Exspecto

Exspecto : de specto (« regarder ») avec le préfixe ex-. Mot latin signifiant : Attendre ; Espérer, craindre
Parfois, l’histoire d’une vie est inscrite dans la chair. Pour elle, c’est le cas. Au travers de sa chair qui se consume, de cette intensité qui emmane de ce corps.
Elle attend. C’est sûr, elle attend. Elle a vécu. Tout. Trop. Pas assez.

120 x 120
Peinture sur toile, encre, gesso, feuilles de cuivre, 2018

Rideo par Phil Meyer, ArtCore

Rideo

120 x 120
Peinture sur toile, encre, gesso, feuilles de cuivre, 2018

Vague à lame de Phil Meyer, ArtCore

Vague à lame

40 x 60 cm
Gouache et or blanc sur toile

Rose I par Phil Meyer, ArtCore

Rose I

40 x 57 cm, encadrée sous verre

Gouache sur toile

Rose III de Phil Meyer, ArtCore

Rose III

81 x 100 cm
Gouache sur toile

Faux autoportrait par Philippe Meyer, ArtCore

Faux autoportrait

89 x 116 cm
Gouache, encre et cuivre sur toile

All the way par Phil Meyer, ArtCore

All the way

le non-sacrifice

130 x 90 cm
Acrylique sur carton, 2016

Hhaaa par Phil Meyer, ArtCore

HHAAA

80 x 100 cm

Gouache sur toile, 2015

Je suis une fleur II Par Phil Meyer, ArtCore

Je suis une fleur II

46 x 61 cm

Gouache sur toile

Le monde dans ton regard par Phil Meyer

Le monde dans ton regard

80 x 100 cm

Gouache sur toile

Peinture sur toile de Phil Meyer, Artcore

Je te vois

70 x 90 cm

Gouache sur toile

Sculptures

Médusa

Médusa, la seule des trois gorgones à être mortelle, est la métaphore du sculpteur. Celui qui fige le temps et le mouvement. Cette série est un parallèle avec la notion temporelle : Médusa est le futur, Euryale, le présent et Sthéno sera le passé.

Hauteur 110 cm
Sculpture bois, Pin des landes, 2014

Euryale par Phil Meyer, ArtCore

Euryale

Euryale est le présent. De cette noble et douce figure vient l’espoir. L’avenir et le passé se réunissant pour créer l’Instant.
Grande soeur de Médusa, l’une des trois gorgones, elle est la grande voyageuse. Celle qui n’oublie pas que le passé est l’expérience et le futur, l’illusion.
Une épaule en avant et l’autre en arrière. De ses cheveux, se mêlant, presque vivants, les méandres de cette vie se lèvent. Les routes qui se connectent à cette terre. Et pourtant, son torse s’élève pour inspirer. Le souffle de la vie entrant par ce sourire prêt à se révéler. Point d’équilibre du balancier, elle attend qu’un mouvement la relance, la fasse tourner. Offrir une nouvelle direction à son regard.
Elle lévite et tourne dans l’air, Suspendue.

100 x 50 x 60 cm, env. 40 kg

Sculpture en bois, cèdre jaune, 2016

 

TesserAct

Le tesseract est un cube, une force brute, une image populaire.
C’est l’essence de la femme qui plie et ne rompt pas.
D’elle, tout peut commencer. L’Acte de Tess.

90 x 45 x 60 cm

Sculpture bois, barrique de vin & résine polyester, 2016

Diane

Diane sort du bain.
Elle chasse.
Diane émerge du bain, une fois de plus perturbée dans sa course nocturne par le regard imprudent de l’autre, de ce cerf qui s’enfuit au loin.
Diane sort du bain.

Hauteur : 1m55
Sculpture en bois, résine de cèdre & de polyester, 2017

Vieil homme par Phil Meyer, ArtCore

Homme vieux

Hauteur 45 cm

Céramique émaillé

 

Right Menu Icon